C'ela fait encore beaucoup de semaines sans publication ni message sur vos blogs.

Aujourd'hui, je ne sais plus trop quoi vous dire... si ce n'est que le jour du printemps fut encore un jour de deuil, un jour douloureux pour mon amie Pascale dont le mari Gérard s'est éteint pendant sa première sieste printanière.  La liste s'allonge, le moral est en berne et les envies disparaissent....

J'avais en 2013, poster un message avec photos lors de leur anniversaire de mariage à la Bergerie, leur maison de campagne, c'est là -bas qu'il a quitté notre monde, trot tôt, beaucoup trop tôt en laissant derrière lui une compagne et deux filles dévastées.

Hier, mon vétérinaire m'appelait car il venait de recevoir les résultats d'analyses suite à la petite opération que Végas a subi il y a 4 semaines jour pour jour. Il m'appelait pour m'annoncer que j'allais perdre mon compagnon, mon ami. Je n'avais pas répondu à celles qui avaient laissé une pensée pour lui lors d'un précédent message, ne connaissant pas  les résultats. Ce printemps est le dernier qu'il connaîtra. La tumeur est maligne et agressive, la chimiothérapie ne lui sera d'aucun secours et la radiothérapie "éventuel" recours, est inacessible aussi bien dans l'éloignement que dans le prix. Seules deux villes en France la proposent sans garantie de résultats: Lille et Paris. A cet instant, il ne souffre pas encore. Mais son espérance de vie maximum n'ira pas au delà de la fin de l'été. Dès les premiers signes de souffrance, je devrai lui dire adieu.

DSC02373 2

 J'ai perdu ma Ussy, j'ai perdu des amis, je m'apprête à perdre mon compagnon à 4 pattes, mon ami de tous les jours, celui qui court derrière les oiseaux comme encore ce soir, celui qui lorsque je me déchausse essaie de partir avec l'une de mes chaussures, celui qui me suit comme mon ombre, qui pose à chaque instant son regard brun et profond sur moi, celui qui me fait des clins d'oeil pour avoir une douceur, celui qui me réconforte, qui veille sur moi constamment, qui me parle (eh oui, il parle ! ok, il gronde dans diverses tonalités, mais il parle, je vous jure!), celui qui me suit jusque sous la douche (aucune intimité possible), qui sait tout de moi,  et qui supporte tout, s'endormira bientôt pour rejoindre ma Ussy.

Ce printemps qui commence magnifiquement est à la hauteur de mon désarrois son soleil réchauffe le corps mais pas mon coeur.

Je pars faire une expo un peu loin de chez moi, et je vous l'avoue je n'en ai pas très envie, mais faut y aller... Alors je vous souhaite une magnifique journée.

Je vous adresse à toutes mes amitiés, je vous prie de m'excuser  et je vous souhaite le plus beau des printemps.

A bientôt, peut-être...