...bonjour à vous toutes et surtout bonne rentrée !

J'ai enfin pu me reconnecter à vos blogs: plus de 300 messages m'attendaient, bien sûr je n'ai pas laissé de com à tous vos billets mais au moins au dernier. Il me reste encore 2 blogs et enfin je saurai tout ce que vous aurez fait de ces longues semaines...

Ca m'a fait du bien que de vous lire à nouveau, ces quelques mois ont été un peu difficiles pour moi en tout, mais je ne vais pas épiloguer sur ma vie. Je vous montrerai quand même ce qui a occupé beaucoup de mon temps jusqu'au 15 aout, et les quelques bricoles réalisées mais avant ces billets (car je n'ai pas encore les photos) je voulais vous raconter la fin d'une histoire...

 

Ce message est pour ma Ussynette,

IMGP1667

 rappelez-vous, je vous avais raconté cette triste histoire entre mes deux chiennes qui s'est soldée par notre séparation d'avec Ussy. Elle était partie à Cannes chez un monsieur de 78 ans, sportif et qui tous les matins de 5 à 7, partait faire son jogging aux abords de la ville.

Vous avez été nombreuses à laisser des commentaires sur mon article, à m'apporter un peu de soutien et surtout des mots gentils. Et je vous en remercie encore aujourd'hui infiniement. Notre histoire vous avait touchées, vous les amoureuses de nos compagnons.

Alors aujourd'hui, je vais simplement vous raconter la fin de l'histoire.

Depuis novembre 2012, nous prenions régulièrement des nouvelles de notre petite cocker, mais sans trop abuser, nous l'avions quand même donnée... Mais cette année depuis les voeux, nous ne l'avions pas fait et ce n'est pas l'envie qui nous a manqué, mais remettre à demain, à force, le temps passe.

C'est pourquoi lorsque l'une de mes amies est partie passer ses vacances à Cannes en août, je lui ai donné l'adresse de Ussy et de son propriétaire afin de lui rendre une petite visite surprise (qu'il avait lui même proposé lors de l'adoption) et surtout me rapporter une ou deux photos et me donner de ces nouvelles, puisque jamais je n'aurais eu le courage d'aller la revoir...

Or, lorsque son mms m'est parvenu, il ne s'agissait pas de photos de ma Ussy, mais celles d'un mur d'enceinte de maison ou le nom sur la sonnette avait disparu, et une plaque pour 2 sociétés avait été apposée. Ils n'étaient plus là... L'angoisse a surgi, est s'est accrue, lorsque non seulement son numéro de fixe ne répondait plus, mais  son portable également...

Qu'était-il arrivé ? Est-ce que Monsieur C était décédé ? Ou était Ussy ? Est-ce que la promesse de son petit-fils avait été tenue dans ce cas là ?

Depuis plusieurs jours je recherchais un nom, un nouveau propriétaire, le petit-fils etc. Et il y a 2 jours j'ai retrouvé Monsieur C dans l'Ain, à Bourg en Bresse, sans savoir réellement si il s'agissati bien de lui ou d'un homonyme. Mais tant pis j'ai appelé...et c'était bien lui. Il est bien vivant, se porte bien et tant mieux, il avait juste déménagé. Mais...

Ussy est morte il y a 8 mois, écrasée par une voiture, en rentrant de promenade à 7 h du matin. A peine plus d'un an, peu de temps après notre dernier appel.

Ussy, c'était ...

                       Une reine de beauté faite de :

                       12 kg d'amour,

                       1 trop grande quantité d'adoptions pour une si petite vie,

                       1 caractère joyeux, le goût du jeu,

                       2 beaux yeux noisettes pleins d'espoir, de compréhension,  de reconnaissance,

                       2 belles oreilles qui entendaient tout, surtout le bruit des croquettes, et qui savaient aussi très bien rester sourdes,

                       3 belles couleurs que j'aimais caresser, peigner, embrasser,

                       4 pattes fines qu'elle n'aimait pas salir dans une flaque d'eau,

                      elle était Ma Chienne Cocker, mon amie, mon amour à 4 pattes,

                      elle était celle qui chaque jour depuis ce mois de novembre 2012, me faisait ressentir une énorme culpabilité, encore plus aujourd'hui,

                      elle était celle qui ne quittait jamais mes pensées,

                    elle était celle que j'aurais aimé aller rechercher, celle que je n'osais plus regarder en photo sans avoir mal, celle qui
a toujours manqué lors de mes ballades avec Etoile et Végas, celle qui a fait taire mon APN depuis son départ, elle est une partie de ma vie, elle m'a donné tant de bonheur et que je n'ai pu lui rendre...

Elle était belle, elle était tendre, elle était aimante et joueuse et aujourd'hui elle est partie...pour toujours, quelque part là où je ne pourrai jamais jamais la retrouver.

Elle était....................USSY........................

 

DSC03476

IMGP0985